vendredi 24 octobre 2008

Danny Cohen - Museum of Danny's

Punk de la première heure, Danny Cohen débute en 1961, à l'âge de 12 ans, avec le groupe Charleston Grotto, et connait un parcours artistique erratique entrecoupé de longues traversées du désert. Il faudra attendre la fin des années 90 pour voir la sortie, sur Tzadik, le label de John Zorn, de ce Museum of Danny's, reflet de trente années de travail. Mélange de folk déjanté, country hantée, et jazz improbable où se promènent ses (nombreux) démons, ce disque est à l’image de son créateur : halluciné, exubérant, génial. Suivront trois albums plus aboutis, mais qui passeront tout aussi inaperçus : Dannyland (2004), We’re All Gunna Die (2005) et Shades Of Dorian Gray (2007). A la découverte de son œuvre, et pour autant qu'il soit complètement cintré, imbibé, déglingué et toute la panoplie des qualificatifs habituels employés depuis que la critique rock existe, Danny Cohen s'impose comme un compositeur, un arrangeur et un interprète exceptionnel.

Museum of Dannys (1995)

4 commentaires:

daniel a dit…

MERCI !!! Grâce à toi , je viens de découvrir sur sa page myspace son très beau "Magritte" .
Je vais de ce pas poster un billet sur mon blog pour alerter le reste du monde sur l'existence de cette merveille .
Merci !

Anonyme a dit…

oops ... looks like this has hit a Rapidshare limit .. any chance of a re-up please good Dr F?

Dr Faustroll a dit…

Don't know what happen to this file, as i don't have any premium account... i can't see it anywhere!
I'll re-up soon...

Anonyme a dit…

hello!
j'ai 62 ans j'ecoute de la musique depuis 1961 j'aime le blues , le folk
et desormais danny cohen et son fantastique " judgement day "
merci à toi de m'avoir fait connaitre cette oeuvre !