lundi 27 octobre 2008

Roky Erickson - Never Say Goodbye

Parler de Roky Erickson ? Pour en revenir aux abus de substances psychotropes et aux séjours en institution psychiatrique qui s'ensuivront... bla-bla-bla... Et si après tout, Roky Erickson n'était simplement qu'un type qui prend sa guitare parce que, peut-être, ça lui file un coup de main pour faire émerger sa part d'homme des limbes acides. Car il n'est pas question de chiens à deux têtes, de vampires ou d'aliens dans ce disque. Juste une poignée de chansons dépouillées et une guitare... Et si après tout 'I Love The Living You' enregistrée pendant son séjour au Rusk State Hospital for the Criminally Insane de Austin en 1971 était une des plus poignantes chansons d'amour jamais composée ?

Never Say Goodbye (1999)

4 commentaires:

daniel a dit…

Décidément , que du bon chez toi ...

Anonyme a dit…

Merci! Roky est fantastique.

Anonyme a dit…

Magnifique

Anonyme a dit…

Fantastic - Never heard these before a great troubled man - Glad he is still going and his brother is helping him now

Ratty