mercredi 3 décembre 2008

The Godz - Contact High With The Godz

The Godz nait à New-York en 1965 et sort ce premier album, Contact High With The Godz, en 1966, sur le label ESP-Disk qui est plutôt orienté free-jazz. On ne peut pas dire que le groupe rencontre un succès fulgurant. En effet, The Godz sont loin d'être les meilleurs musiciens du monde, les efforts de production sont le cadet de leur souci et leurs titres tiennent davantage de cadavres exquis musicaux que de réelles compositions. Il est cependant aujourd'hui évident que The Godz sont les créateurs d'un 'dada-folk' incroyablement déjanté, jubilatoire et atypique qui n'a pas encore trouvé son équivalent. Suivront deux très bons albums, plus électriques que le premier, Godz Two (1968) et The Third Testament (1969), qui, bien qu'enregistré après le départ de Jay Dillon, est considéré par beaucoup comme leur meilleur album, puis un troisième et dernier, d'un intérêt moindre, Godzhunheit (1970)

The Godz [...] are a pure test of one of the supreme traditions of rock & roll: the process by which a musical band can evolve from beginnings of almost insulting illiteracy to wind up several albums later romping and stomping deft as champs.
Lester Bangs, Creem (1971)

4 commentaires:

Dr Faustroll a dit…

http://rapidshare.com/files/169771152/GDZ_01.rar

Anonyme a dit…

Excellente idée, the Godz !
Si tu as leur Third Testament, je suis tout à fait preneur !
En tous cas, merci pour celui-là !

Outerpsych

Matt a dit…

Mon dieu! Thank you! I have wanted this album since reading LB's piece on the Godz in the '80s!

King Of Soul a dit…

Merci, Docteur. J'arrive enfin à croire en The Godz, évoqués par Lester Bangs, mais bien réèls, ceux-ci, à la différence de son album imaginaire de Count Five!...