mercredi 21 janvier 2009

Blind Willie Johnson - The Complete BWJ

Dans la grande famille du blues, les 'blind' sont légion. Ce qui distingue Blind Willie Johnson, outre le fait qu'il ait composé une trentaine de chansons magnifiques entre 1927 et 1930, c'est qu'à l'heure où vous lisez ces lignes, il se balade quelque part aux confins du système solaire, avec son titre 'Dark Was The Night, Cold Was The Ground'. On sait peu de choses sur Blind Willie Johnson, on situe sa naissance entre 1897 et 1900, certains disent qu'il est mort dans l'incendie de sa maison, d'autres affirment que c'est une pneumonie contractée en vivant dans les ruines de celle-ci qui lui a été fatale, sans qu'aucune date précise ne soit, là non plus, avancée, puisque l'événement se situerait entre 1945 et 1949. Manifestant très tôt une vocation de prédicateur, Blind Willie Johnson gagne sa vie aux carrefours des routes du Texas en chantant de sa voix rauque un blues religieux, mais sans la moindre mièvrerie, car ancré dans la grande dépression qui frappe alors les États-Unis. Il s'installe près de Dallas en 1927, et dès cette année, démarre l'enregistrement de cinq sessions pour Columbia, seul ou en duo avec sa femme. Les dernières sessions sont enregistrées au tournant des années 1930, à La Nouvelle-Orléans et à Atlanta. Blind Willie Johnson s'éloigne ensuite définitivement des studios sans cesser de se produire en public, jusqu'à la fin de sa vie, principalement dans des églises baptistes.

7 commentaires:

Dr Faustroll a dit…

http://www.mediafire.com/file/zzd3lnhw2mk/BWJ_COMP01.rar
http://www.mediafire.com/file/grtzzlimmd0/BWJ_COMP02.rar

Thanks for your comments!

Anonyme a dit…

Le top de l'espace!
Arnaud Terribabuleska

Anonyme a dit…

FANTASTIQUE !!!
Merci

germt a dit…

Rien de Gospell...Le Meilleur blues du monde...acoustic...Marveilleuse.
Perdon pour mi française.

hugo a dit…

Gracias; de nuevo.

Anonyme a dit…

Un tout bon, le Blind Willie Johnson... Essentiel, même.
Pour le reste, ça me rappelle ce texte "How to sing the blues" plutôt marrant. Où l'on apprend par exemple qu'on ne peut pas chanter le blues si l'on roule en BMW ou si l'on porte un costard...
Un lien vers le fichier doc de la chose (c'est en anglais) : http://rapidshare.com/files/187524029/HOW_TO_SING_THE_BLUES.doc
(et ça circule librement sur le Ouaibe...)

Outerpsych

Anonyme a dit…

tnxs! good posting via mediafire!! Najir