samedi 24 octobre 2009

Marianne Oswald - L'art de Marianne Oswald (1932-1937)

Ce week-end, le Dr Faustroll s'offre un petit changement de registre... Marianne Oswald, de son vrai nom Alice Bloch, née en Lorraine allemande, de parents juifs émigrés de Pologne, démarre sa carrière dans les cabarets berlinois des années vingt puis gagne Paris pour fuir la montée du nazisme. Elle s'y produit régulièrement, interprétant majoritairement les oeuvres de Bertold Brecht et Kurt Weill. Un style atypique, un répertoire tour à tour noir ou décalé qu'elle chante, ou parle, et un phrasé particulier qui seront remarqué par beaucoup d'écrivains, dont Cocteau, Tranchant, Albert Camus, Robert Desnos, et surtout Jacques Prévert, qui en fera la voix inoubliable de sa terrible 'Chasse à l'enfant'...

La place type de Marianne Oswald est une barricade. C'est là que cette petite personne prendrait toute sa signification. Oui, à cette minute où la lanterne rouge des rues barrées change un simple barrage en barricade, met le feu à un bûcher dont l'incendie serait des hommes et des femmes qui flambent du même amour. Alors la tignasse rouge d'Oswald deviendrait le bonnet de la révolte et sa poignante voix juive le signal de la douleur. (Jean Cocteau, 1979)

Elle chante des chansons réalistes, cependant elle dépasse le réalisme, elle ne fait pas semblant, elle transpose, elle taraude l'âme humaine, elle dessine au burin.(Léon-Louis Martin, 1933)

3 commentaires:

Dr Faustroll a dit…

http://www.mediafire.com/file/lizd4myoz2g/MO_AMO.rar

Comments are very welcome...

01.En m'en foutant
02.Pour m'avoir dit je t'aime
03.Le chant des canons
04.Le grand étang
05.La complainte de Kesoubah
06.Surabaya Johnny
07.Mon oncle a tout repeint
08.Sans repentir
09.Le jeu de massacre
10.Appel
11.Anna la bonne
12.Viens, gosse de gosse
13.Embrasse-moi
14.Evidemment bien sûr
15.L'émigrante
16.Le bateau ivre
17.Mes soeurs n'aimez pas les marins
18.Les boules de neige
19.La dame de Monte-Carlo
20.Les soutiers
21.Chasse à l'enfant
22.La lavandière
23.Toute seule
24.La grasse matinée
25.Les bruits de la nuit

Anonyme a dit…

Je ne suis généralement pas grand amateur de chanson réaliste, mais la description plus la citation de Cocteau donnent envie. On va aller écouter ça...
Merci docteur !

Outerpsych

велик a dit…

Salut,

C'est possible de remettre en vie l'album pour un temps.

V.